Des milliers de militants LGBTQ + ont défilé à Belgrade malgré l’interdiction des autorités

Des milliers de militants LGBTQ + ont défilé à Belgrade malgré l’interdiction des autorités

MANIFESTATION - Sous haute protection policière, des milliers de militants ont défilé à Belgrade malgré l’interdiction de l’Europride. Les autorités ont interpellé une trentaine de personnes

Le défilé, censé être le point d’orgue de cet événement paneuropéen qui se déroule chaque année dans une ville différente, s’est déroulé sans incident notable. Mais selon les médias locaux, des heurts ont opposé des contre-manifestants à des policiers. Le ministère serbe de l’Intérieur avait interdit la marche mardi, invoquant des raisons de sécurité alors que des groupes d’extrême droite menaçaient d’organiser leurs propres manifestations après une série de contre-Pride dans la capitale.

« J’ai été à plusieurs Prides mais celle-ci est légèrement plus stressante que les autres », a déclaré à l’AFP Yasmin Benoit, mannequin et activiste. « Je suis du Royaume-Uni où tout le monde est plus solidaire et où c’est plus commercial (…) Mais ici, c’est vraiment ce que doit être une Pride », a-t-elle ajouté, en référence au combat sociétal aux origines du mouvement.

« Nous nous battons pour l’avenir de ce pays », a résumé Luka, un manifestant serbe. Malgré l’interdiction, les manifestants ont pu parcourir quelques centaines de mètres sous la pluie, entre le Conseil constitutionnel et un parc proche, soit un trajet très raccourci par rapport à la marche des fiertés initialement prévue.

Des groupes de contre-manifestants

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Homophobie : Nouvelle plainte d’associations pour obtenir un procès contre Caroline Cayeux
« Drag Race France », le phénomène qui a ouvert grand les yeux du pays
« Danse avec les stars » : Les couples de même sexe dans l'émission sont devenus « un non-sujet »