Millie Bobby Brown rend un hommage émouvant à sa grand-mère décédée

Vincent Gibert
·Journaliste au HuffPost
·2 min de lecture
Millie Bobby Brown, ici à la 26e cérémonie annuelle des Screen Actors Guild Awards au Shrine Auditorium, à Los Angeles, le 19 janvier 2020. (Photo: Frederic J. Brown / AFP)
Millie Bobby Brown, ici à la 26e cérémonie annuelle des Screen Actors Guild Awards au Shrine Auditorium, à Los Angeles, le 19 janvier 2020. (Photo: Frederic J. Brown / AFP)

PEOPLE - Dans un long post Instagram publié mardi 10 novembre, Millie Bobby Brown a rendu un hommage émouvant à sa grand-mère récemment décédée, qui était atteinte de la maladie d’Alzheimer.

“Il n’y a pas de mot qui ait du sens pour le moment. Aucun sentiment qui émerge”, écrit l’actrice britannique de 16 ans, en légende d’une vidéo en noir et blanc où elle embrasse sa grand-mère. “La perte est quelque chose de si complexe et il y a des soirs où je je ne peux pas m’arrêter de pleurer, puis je ris de tous les souvenirs, puis je me calme et j’essaie de comprendre ce qui s’est passé.”

“J’espère que tu veilleras sur moi et me protégeras comme tu le faisais quand j’étais petite. Je t’aimais plus que quiconque ne pourra jamais aimer”, écrit encore celle qui incarne Eleven dans “Stranger Things”, avant de partager un souvenir avec sa grand-mère: “Quand je jouais dehors avec tous les enfants pendant des heures et des heures, elle s’asseyait près de la fenêtre et disait ‘n’allez pas trop loin’, ‘restez à proximité’ ou encore ‘il est temps de rentrer’”.

View this post on Instagram

There’s no words that make sense right now. There’s no feeling to pin point. Loss is something so complex and I go thru spells where I cant stop crying and then I laugh about all the memories and then sit quiet and try to comprehend what happened. Alzheimer's is evil. Its cruel. Taking away someones ability to remember memories and then how to function like a human being. Its so hard to sit there and watch. i’ll always be your millie moos. I hope u watch over me and protect me like u did when I was little. I loved you more than anyone could ever love. Ill tell everyone about you and the lessons u taught me. Ill thank you every day for the laughs and memories u gave me all through out my life so far. My whole life has been amazing and ive enjoyed so many aspects of it, But what ive come to realize, is waking up in nanny ruths house, with the smell of sweet porridge and honey in the middle, with the news playing on the tv and the washing hung up on the line. The cats walking around and the kids playing outside. Id give her the biggest hug and say “ill see u later”. As I played outside with all of the children for hours and hours. She would sit there by the window and say “dont go too far” “stay nearby” “its time to come in”. Id run inside and ham, bread, chips, and beans would be on my plate with a capri sun and we’d sit opposite each other and id tell her what I did that day. After dinner, I usually sang to her or we’d figure out some cross word puzzle as I sat on her lap. Midnight would come and we would lay in bed and she’d tell me stories about her memories as a child and what living through World War 2 was like. I couldn’t come home to give u one last snuggle because of Covid-19 so FaceTime was all that we had. I sang to you as much as my voice could take it, even when u were sleeping. These are memories ill never forget. She is truly my guardian angel. I love you nanny. Theres no forgetting a soul like this one. I hope time will somewhat heal. But for now ill hug mummy and watch videos of us singing and dancing. Rest easy x

A post shared by mills (@milliebobbybrown) on

“Après le dîner, en général je lui chantais quelque chose ou nous faisions des mots croisés, moi assise sur ses genoux. À minuit, nous allions nous coucher et elle me racontait des histoires sur son enfance et sur la vie pendant la Seconde Guerre mondiale”, se remémore encore la jeune actrice, qui a créé l’année dernière sa marque de cosmétiques intitulée Florence by Mills, en hommage à cette grand-mère décédée qui s’appelait Florence.

Millie Bobby Brown évoque aussi la pandémie de Covid-19 qui l’a tenue éloignée de sa grand-mère en fin de vie: “Je ne pouvais pas rentrer à la maison pour te faire un dernier câlin à cause du Covid-19, FaceTime était tout ce que nous avions. J’ai chanté pour toi autant que ma voix pouvait le supporter, même quand tu dormais”.

À voir également sur Le HuffPost: Face au Covid-19, Joe Biden implore les Américains de porter un masque

LIRE AUSSI:

Le vaccin contre le covid-19 ne va pas faire plaisir à tout le monde

Frapper vite et fort contre le covid-19 comme Jacinda Ardern, pourquoi on n'y arrive pas en France?

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.