Le milliardaire russe Oleg Tinkov renonce à sa nationalité à cause du conflit en Ukraine

© AFP

L’homme d’affaires Oleg Tinkov renonce à sa nationalité russe pour protester contre la guerre en Ukraine. Pas forcément connu en dehors de son pays, il est en Russie l’un des hommes d’affaires les plus renommés de sa génération.

Aujourd’hui âgé de 54 ans, Oleg Tinkov a donné son nom à la banque en ligne qu'il a fondée dans les années 2000, Tinkoff, et qui est devenue l’un des plus grands succès financiers et technologiques de ces dernières années en Russie.

Oleg Tinkov est donc le premier homme d’affaires de cette envergure et de cette renommée à renoncer à sa nationalité à la suite de la guerre en Ukraine et il le fait dans des termes fracassants. « Je ne veux pas être associés à un pays fasciste qui a déclenché une guerre avec son voisin pacifique et qui tue quotidiennement des innocents », écrit-il dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Créer un précédent

L'homme d'affaires s’était exprimé dès le mois d’avril de façon très virulente contre la guerre en Ukraine. À la suite de ces déclarations, il avait d’ailleurs été contraint de vendre sa banque à un oligarque proche de Vladimir Poutine, et ce pour une bouchée de pain : 3% de sa valeur réelle selon lui.

Oleg Tinkov vit en Europe dans un lieu tenu secret. Mais il détient la nationalité chypriote comme beaucoup d’hommes d’affaires en Russie, et par son acte, il espère créer un précédent : « J’espère que d’autre suivront mon exemple afin d’affaiblir le régime de Poutine et de le mettre en échec. »

► À lire aussi : Oleg Tinkov, cet oligarque russe qui défie Poutine


Lire la suite sur RFI