Le milliardaire Jeff T. Green quitte les mormons et donne 600.000 dollars à un groupe LGBTQ+

·2 min de lecture
Le temple mormon de Salt Lake City, dans l'Utah aux États-Unis, en octobre 2019. (Photo: Associated Press)
Le temple mormon de Salt Lake City, dans l'Utah aux États-Unis, en octobre 2019. (Photo: Associated Press)

ÉTATS-UNIS - Un milliardaire, qui serait la personne la plus riche originaire de l’État d’Utah aux États-Unis, a officiellement quitté l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, l’église mormone, et dénoncé ses dérives, lui qui ne s’estime plus croyant.

Jeff T. Green s’est par ailleurs engagé à faire don de 90% de sa fortune de 5 milliards de dollars, acquise après la fondation d’une entreprise spécialisée dans la publicité numérique.

Pour cela, il a commencé par donner 600.000 dollars à un groupe de défense des droits des personnes LGBTQ+ de l’Utah, rapporte le Salt Lake Tribune.

L’église mormone a déjà été critiquée pour ses positions sociales conservatrices, notamment son opposition au mariage homosexuel. Les femmes ne détiennent par ailleurs pas la prêtrise dans la foi, ce qui était aussi le cas des hommes noirs avant les années 1970.

“Je crois que l’église mormone a entravé les progrès mondiaux en matière de droits des femmes, de droits civils et d’égalité raciale, et de droits LGBTQ+”, a écrit Jeff T. Green dans une lettre adressée au président de l’église mormone Russell M. Nelson.

Il regrette le manque d’actions caritatives

Selon le milliardaire, la plupart des membres de l’église mormone “sont de bonnes personnes qui essaient de bien faire”, mais il s’inquiète également de la transparence concernant les finances de l’église.

Il critique ainsi la richesse accumulée par l’organisation religieuse au fil du temps, elle qui tire la majorité de ses finances de la dîme obligatoire payée par ses membres, qui est de 10% de leurs revenus. “Cet argent vient de gens, souvent pauvres, qui croient de tout leur cœur que vous représentez la volonté de Jésus”, affirme-t-il, regrettant aussi le manque d’actions caritatives.

Les dirigeants ont eux défendu la manière dont l’église utilise et investit les dons de ses membres, affirmant que la plupart sont utilisés pour les besoins opérationnels et humanitaires, mais qu’une partie est protégée pour constituer une réserve pour l’avenir.

Onze membres de la famille de Jeff T. Green et un de ses amis ont aussi officiellement démissionné avec lui.

À voir également sur Le HuffPost: Cette jeune fille de 12 ans a voulu faire son coming out dans son église mormone... qui n’a pas apprécié

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles