Un milliard d'euros pour la santé, l'éducation et la sécurité : le détail des mesures annoncées pour la Guyane

franceinfo
Un milliard d'euros pour la santé, l'éducation et la sécurité : le détail des mesures annoncées pour la Guyane

Cela va-t-il résoudre le conflit social en Guyane ? Le gouvernement français a annoncé, samedi 1er avril, 1,085 milliard d'euros d'engagements pour la Guyane, afin de mettre fin au mouvement social qui paralyse ce territoire frappé par un fort taux de chômage et à l'insécurité chronique. Des engagements qui concernent la sécurité, la justice, l'éducation ou la santé, comme l'ont précisé le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl, et sa collègue des Outre-Mer, Ericka Bareigts. Franceinfo en dresse la liste.

Pour la Guyane, une enveloppe conséquente

"Nous savons que la crise est profonde et touche tout un territoire", a ainsi déclaré Matthias Fekl devant une délégation d'une cinquantaine de personnes, reçue à la préfecture de région à Cayenne. Il y a un "besoin de réponses immédiates, mais aussi d'un travail au long cours". Le gouvernement a donc annoncé une enveloppe d'un peu plus d'"un milliard d'euros".

Pour la sécurité, des renforts supplémentaires

Outre cette enveloppe, le gouvernement a aussi annoncé l'arrivée de 50 gendarmes et policiers en renfort dès 2017, auxquels s'ajouteront 80 agents supplémentaires entre 2018 et 2020.

Le ministre de l'Intérieur a aussi mentionné la "pérennisation d'un escadron de gendarmes mobiles en Guyane" et l'augmentation de 50% du nombre de réservistes, qui passera de 200 à 300. Un état-major de sécurité va également être installé en Guyane.

Au niveau judiciaire, le ministre a confirmé la construction d'un tribunal de grande instance et d'une prison à Saint-Laurent du Maroni, chiffrée respectivement à 30 et 50 millions d'euros. Il a également annoncé la mise en place de discussions diplomatiques avec les voisins de la Guyane pour mettre un terme à la délinquance venant de ces pays.

Pour l'éducation, une aide pour rattraper les "retards"

La ministre des Outre-Mer, Ericka Bareigts, a précisé que 400 millions (...) Lire la suite sur Francetv info

Présidentielle 2017 : accueil chaleureux pour Benoît Hamon à La Réunion
Présidentielle : l'UNSA Police dénonce une "instrumentalisation" de la police, après des déclarations de Florian Philippot
VIDEO. Présidentielle : à Marseille, la rencontre remarquée de Macron et Estrosi
Présidentielle : Emmanuel Macron en campagne à Marseille
VIDEO. Brexit, fracture au PS, prix Nobel à Bob Dylan : Luc Ferry évoque l'actu avec Claire Chazal

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages