Le mille-feuille, ce gâteau qui cartonne depuis le 17e siècle (et porte mal son nom)

·1 min de lecture

C'est l'un des classiques de la pâtisserie française : le mille-feuille, aussi orthographié millefeuille. Un gâteau gourmand, savant montage de crème pâtissière et de pâte feuilletée, aromatisé à la vanille. La recette est assez technique puisqu'elle fait appel à plusieurs connaissances. Il faut savoir faire de la pâte feuilletée, de la crème pâtissière et même un glaçage pour orner le tout. Notre chroniqueur Olivier Poels nous raconte les origines de ce dessert et nous dévoile sa recette dans l'émission Historiquement Vôtre sur Europe 1

>>Retrouvez les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern en replay et en podcast ici

Un succès en 1867

La première recette d'un gâteau similaire à un mille-feuille remonte au 17e siècle, dans l'un des ouvrage du cuisinier français François Pierre de la Varenne (1618 - 1678). La recette évoque alors un montage similaire mais qui, à l'époque, n'est pas aromatisé à la vanille mais au kirch et au rhum.

Ce dessert sera retravaillé par plusieurs professionnels de la cuisine avant de connaître un "boom" en 1867. Les Parisiens le découvrent dans la pâtisserie d'Adolphe Seugnot, rue du Bac, où le mille-feuille est présenté comme une spécialité. En quelques semaines, le bruit se répand dans la capitale. Des files d'attente immenses se forment devant la boutique pour acheter cette combinaison de pâte feuilletée et de crème pâtissière qui fait un carton. 

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newslet...


Lire la suite sur Europe1