Des militants juifs au RN protestent contre des candidats au passé "sulfureux"

·1 min de lecture

Un ancien conseiller économique de Marine Le Pen a mis en garde la cheffe du RN contre la présence de candidats au passé jugé "sulfureux" aux élections régionales et départementales. Dans un mail daté de début mai, Jean-Richard Sulzer vise notamment Gilles Pennelle, Axel Loustau, Philippe Vardon et Thierry Mariani.

Jean-Richard Sulzer, un ancien conseiller économique de Marine Le Pen qui anime au Rassemblement national un mouvement représentant les militants de confession juive, met en garde contre la présence, aux élections régionales et départementales, de candidats au passé "sulfureux". "Jamais mes coreligionnaires, qui t'adorent par ailleurs, ne voteront pour eux : tu risques de retrouver des bulletins panachés", prévient, dans un email à Marine Le Pen daté du 5 mai - confirmant des informations du JDD - Jean-Richard Sulzer, conseiller régional sortant dans les Hauts-de-France, qui se présente cette fois aux départementales dans les Hauts-de-Seine.

Ecrits, vidéos, tweets et condamnations 

Jean-Richard Sulzer, membre du conseil national du RN (parlement du parti), a créé en 2019 le "Rassemblement national juif", renommé à la demande d'un avocat de Marine Le Pen "Cercle national juif France-Israël". Il cite les noms de la tête de liste en Bretagne et patron des fédérations du parti Gilles Pennelle, ancien militant du groupuscule néopaïen racialiste Terre et Peuple, du conseiller régional sortant en Ile-de-France Axel Loustau, ancien militant du syndicat étudiant d'ultradroite GUD, ou encore de Philippe Vardon, directeur de campagne de la tête de liste en Paca Thierry Mariani, ancien membre d'Unité radicale et des Identitaires.

LIRE AUSSI - Comment la macronie se prépare au passage de certaines régions au Rassemblement national

Jean-Richard Sulzer évoque aussi Philippe Eymery, p...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :