Des militants du FN forcés de quitter l'hommage aux Déportés à Saint-Nazaire

Claire Tervé
Marine Le Pen a déposé une gerbe de fleurs devant une stèle à Marseille.

COMMÉMORATIONS - Ils jugeaient leur présence "pas légitime". Des militants du Front national ont dû quitter l'hommage aux Déportés à Saint-Nazaire ce dimanche 30 avril, rapporte Ouest-France. Plusieurs participants ont dénoncé la venue de membres du parti d'extrême droite à la cérémonie du souvenir des victimes et des héros de la Déportation.

"Je ne ferai pas de discours mais juste dire que la présence du Front national, ici, est une honte et une insulte à nos amis disparus. Je vous demande de sortir", a déclaré Christiane Cabalé, 93 ans, ancienne Résistante et déportée de Ravensbrück.

Avant le début de la cérémonie, des membres du Comité du Souvenir de la Résistance en Loire-Inférieure avaient vivement invité les militants à partir de cet hommage "où ils n'ont pas leur place". Devant leur refus de quitter les lieux, une banderole a été déployée par des membres du Parti communiste : "Le FN n'a aucune légitimité à saluer la mémoire des victimes du fascisme. Qu'il dégage."

C'est finalement face à la demande de Christiane Cabalé que les militants du Front national ont fait demi-tour.

 

 

Ce n'était pas la première charge contre le parti d'extrême droite en cette journée du souvenir de la Déportation.

La France ne peut pas prendre le "risque mortel" de l'extrême droite au second tour de l'élection présidentielle, ont affirmé trois figures de la Résistance et de la Déportation, dans un appel solennel lu au mémorial du Camp des Milles (Bouches-du-Rhône) par son président, Alain Chouraqui. "Nous avons appris durement à reconnaître les visages et les masques de l'exclusion et de la haine", ont écrit trois "Grands anciens".

"Peu importe que l'on nous accuse de diabolisation. Car nous avons connu les 'diables ordinaires' qui peuvent préparer l'enfer. Nous savons jusqu'où mènent (...)

Retrouvez cet article en entier sur le HuffPost

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages