Des militants écologistes ont recouvert de peinture la porte de Matignon

© Valentine CHAPUIS / AFP

Ce mercredi, la porte de l’hôtel de Matignon , résidence officielle de la Première ministre située dans le 7e arrondissement de Paris, a été recouverte de peinture par des militants écologistes. La robuste porte noire du bâtiment a en effet été aspergée de couleur orange à l'aide d'extincteurs par des membres du collectif Dernière Rénovation. Sur des vidéos publiées sur Twitter, on peut voir des militants être maîtrisés et emmenés de force par des gendarmes après cette action.

Lire aussi - « Pas pour ma pomme » : Emmanuel Macron réagit à la condamnation de l’État pour inaction climatique

D'autres actions durant le Tour de France et Roland-Garros

Les activistes ont voulu pointer du doigt « l’inaction du gouvernement » sur les sujets climatiques. Sur Twitter, le mouvement a publié un message pour justifier cette opération et a indiqué vouloir « forcer à agir un gouvernement doublement condamné par la justice française et officiellement hors-la-loi depuis le 31 décembre 2022. » Pour rappel, en octobre 2021, la justice avait condamné l’État et le tribunal administratif de Paris avait donné jusqu'au 31 décembre 2022 au gouvernement pour prendre « toutes les mesures utiles » afin de réparer le dépassement des émissions de CO2 constaté entre 2015 et 2018.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce n'est pas la première...


Lire la suite sur LeJDD