Des militants écologistes bloquent le dépôt TotalEnergies près de Dunkerque

© AFP

Nouvelle opération de désobéissance civile en France. Une quarantaine de militants d'Extinction Rébellion (XR) ont bloqué vendredi matin l'entrée du dépôt TotalEnergies de Mardyck, près de Dunkerque, pour dénoncer une entreprise «criminelle» pour le climat, à une semaine de la COP27. Les militants, revêtus de combinaisons blanches, ont formé une chaîne, assis devant l'entrée, brandissant une banderole sur laquelle il était écrit «Total a touché le fond et continue de creuser». Total «ment et tue», accusait une autre banderole au sol.

Certains des activistes ont badigeonné à la mélasse le mur d'enceinte, frappé du sigle de l'entreprise. Des forces de police se sont déployées autour des militants, protégeant l'accès au site.

"Mettre le gouvernement face à ses responsabilités"

L'action contre ce dépôt, qui alimente près de la moitié des Hauts-de-France, vise, une semaine avant la COP27, à dénoncer «une entreprise criminelle», qui «menace notre futur», a affirmé à l'AFP un des militants, Sébastien, qui n'a pas voulu donner son nom.

«Ce qu’elle a prévu, malgré tout ce qu’elle raconte sur les énergies renouvelables, c’est de rester sur le pétrole, sur les énergies fossiles, sur le gaz», a-t-il ajouté, appelant à «agir contre ces entreprises, contre les financeurs, et mettre le gouvernement face à ses responsabilités»...


Lire la suite sur ParisMatch