Militaires tués au Mali : une cérémonie d'hommage émouvante à Pau

"Il y a eu une très forte émotion lorsque François Bayrou, le maire de Pau, a prononcé les sept noms des sept victimes. Ils faisaient partie du 5e régiment d'hélicoptères de combat de la ville, celui qui a payé le plus lourd tribut. À Pau, comme dans les villages alentour, chacun connaît un membre de cette unité d'élite, qui compte environ un millier de militaires, et la nouvelle s'est répandue très rapidement mardi. Elle a provoqué un choc", explique Francis Mazoyer en direct de la mairie de Pau. Une cellule d'aide pour les proches Une cellule psychologique a été créée pour prendre en charge les militaires, mais aussi les familles des victimes qui le souhaitent. "Il y a eu un moment très fort dans la matinée, quand les soldats de cette unité se sont rassemblés sous le drapeau, pour surmonter ensemble cette terrible épreuve", précise le journaliste.