"Quand ça tire, on est ravis de les entendre arriver" : le 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau, une unité d'élite endeuillée au Mali

Margaux Duguet

"Tous les pros déployés un jour en Opex [opération extérieure] ont un jour ou l'autre eu affaire à eux, raconte Charles*, un militaire lui-même en mission à l'étranger actuellement. Ces garçons sont unanimement appréciés partout où ils passent et plus d'un blessé leur doit la vie". Ces "garçons", ce sont les militaires du 5e régiment d'hélicoptères de combat (RHC) basé à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces hommes ont perdu sept des leurs, lundi 25 novembre, lors d'une mission dans le cadre de l'opération Barkhane au Mali. Au total, ce sont treize militaires qui sont morts lors d'une collision entre deux hélicoptères, dans la région de Ménaka, dans l'Est du Mali, près de la frontière avec le Niger.

"C'est une terrible nouvelle, c'est un grand moment d'émotion. Lorsque l'on voit 'Mali' et 'hélicoptères', on pense forcément à Pau, soupire Laurence Farreng, eurodéputée MoDem des Pyrénées-Atlantiques et ex-directrice de la communication de la mairie de Pau. "Créé en 1977 à Pau, le 5e RHC est présent depuis sa création sur tous les théâtres où les forces françaises ont été engagées", rapporte France 3 Nouvelle-Aquitaine. Selon nos confrères, le régiment s'est illustré en Afghanistan en 2008 lors de l'opération Pamir, avant de participer en 2011 à des opérations en Libye, puis, en 2014, en rejoignant les troupes au Sahel, lors des opérations (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi