Militaire tuée dans le Maine-et-Loire: ce que disent les premiers éléments de l'enquête

·1 min de lecture
Véhicule de la gendarmerie (Photo d'illustration).  - Diarmid COURREGES © 2019 AFP
Véhicule de la gendarmerie (Photo d'illustration). - Diarmid COURREGES © 2019 AFP

La lumière se fait peu à peu sur les circonstances du meurtre d'une jeune femme dans le Maine-et-Loire, ce samedi. Après qu'on a appris dans la matinée qu'une militaire de carrière, âgée de 27 ans, avait été retrouvée morte dans la petite commune de Chacé, tuée à coups de couteau aux premières heures du jour, le parquet du tribunal judiciaire de Saumur a publié un communiqué en début de soirée.

La procureure de la République, Alexandra Verron, y dresse le récit des faits tel qu'il apparaît d'après les premiers éléments recueillis. L'autopsie de la victime aura lieu ce dimanche à 9h30, tandis que son compagnon, un homme de 21 ans - lui aussi militaire mais relevant d'un autre régiment - a été interpellé et placé en garde à vue pour homicide volontaire par concubin, une circonstance aggravante.

876450610001_6289546087001

Un crime commis sur les coups de 5h du matin

C'est au domicile du frère du mis en cause - où celui-ci résidait avec sa conjointe depuis plusieurs jours - que le drame s'est produit, ce samedi sur les coups de 5 heures du matin.

"Après une consommation importante d'alcool, le mis en cause est brutalement devenu agressif et violent à l'égard de son frère et de la victime", explique le texte émis par l'institution judiciaire.

Devant ces débordements, le frère est sorti de son logement pour appeler les gendarmes. Mais le jeune homme de 21 ans a alors tiré sa compagne hors du domicile, lui infligeant plusieurs coups de couteau sur le palier. Il a finalement été interpellé à quelques centaines de mètres de là puis placé en garde à vue en fin de matinée.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles