Publicité

Milice Wagner : Evguéni Prigojine réapparaît dans une vidéo et affirme se trouver en Afrique

Depuis la mutinerie avortée de la milice Wagner, Evguéni Prigojine n’avait pas fait de déclaration officielle. Lundi, le chef du groupe paramilitaire russe est réapparu pour la première fois dans une vidéo. Devant un paysage désertique et habillé d’une tenue de camouflage, celui-ci affirme se trouver en Afrique, et œuvrer pour « la grandeur de la Russie ».

À lire aussi Russie : comment Evgueni Prigojine a fondé Wagner, l’armée de l’ombre

« Nous travaillons ! », lance le patron du groupe paramilitaire, assurant par la même occasion effectuer une mission de reconnaissance visant à rendre « la Russie encore plus grande sur tous les continents et l’Afrique encore plus libre ». Exhibant une arme automatique, celui-ci se présente dorénavant comme le « cauchemar » des djihadistes de l’État islamique et d’Al-Qaïda, assurant combattre des islamistes « pour le peuple africain ».

Une présence paramilitaire en Afrique

Evguéni Prigojine ne dit pas précisément dans quel pays il se trouve, mais celui-ci appelle toutefois les volontaires à le rejoindre afin que le groupe Wagner puisse « remplir les tâches qui lui ont été désignées ». Cette vidéo, relayée sur plusieurs chaînes de l’application Telegram, est en effet accompagnée d’une adresse courriel, ainsi que d’un numéro de téléphone destiné à de potentiels volontaires.

À lire aussi Le député Benjamin Haddad : « Wagner est une organisation terroriste »

Si la mutinerie de Wagner en Russie a tourné court, le groupe de m...


Lire la suite sur LeJDD