Mila : « Ils me harcèlent à nouveau, j’en peux plus, c’est monstrueux »

·1 min de lecture
Mila lors de l'ouverture du procès de ses harceleurs, le 3 juin 2021 à Paris.
Mila lors de l'ouverture du procès de ses harceleurs, le 3 juin 2021 à Paris.

Compte Instagram piraté, menaces et insultes en rafales? Mila vit à nouveau l'enfer, depuis jeudi et l'ouverture du procès de ses harceleurs, finalement renvoyé au 21 juin devant la 10e chambre du tribunal correctionnel de Paris. « Je pensais être tranquille, mais c'est de pire en pire, je suis à nouveau attaquée de manière monstrueuse », confie-t-elle au Point.

Durant plusieurs heures lundi, la jeune Iséroise a été coupée de sa « communauté Insta » (Instagram), le « seul lien qu'il (lui) reste avec le monde extérieur ». « Je soupçonne les types qui m'avaient hackée et doxée [le fait de dévoiler des informations sur la vie privée et l'identité d'une personne, NDLR] en janvier 2020 d'être à l'origine de ce nouveau piratage », se désole Mila, âgée aujourd'hui de 18 ans. « L'un de ces sinistres individus, jamais poursuivi et encore moins condamné, s'est vanté sur TikTok (autre réseau social) de torpiller mes comptes en usurpant mon identité et en achetant des abonnés par milliers. Ces types ne me lâcheront jamais ! »

À LIRE AUSSIAffaire Mila : une défaite française

Je me sens impuissante, seule au monde. C?est horrible.

Depuis quelques jours, les messages haineux fusent de nouveau, sur Twitter notamment. « Des incitations au suicide, des menaces de mort, de viol, des propos orduriers? Il y a de tout. C'est carrément horrible », se désespère Mila. Au moment où ces lignes étaient écrites, le dénommé Santito tweetait par exemple : « Quand tu vas t'faire tabasser dan [...] Lire la suite