Mikhaïl Michoustine confirmé à la tête du gouvernement russe

MIKHAÏL MICHOUSTINE CONFIRMÉ À LA TÊTE DU GOUVERNEMENT RUSSE

MOSCOU (Reuters) - Mikhaïl Michoustine, le directeur fédéral du fisc russe promu au poste de Premier ministre par Vladimir Poutine, a été confirmé jeudi dans ses nouvelles fonctions par le Parlement.

Cette personnalité peu connue de la scène politique succède à Dmitri Medvedev, qui a annoncé mercredi la démission totalement inattendue de son gouvernement lors d'une allocution télévisée prononcée en présence de Poutine.

Agé de 53 ans, ingénieur de formation, le nouveau Premier ministre a fait toute sa carrière au sein des services fédéraux du fisc, qu'il a rejoints en 1998 et dirige depuis 2010. Sous sa conduite, les rentrées fiscales ont plus que doublé.

"Michoustine n'a pas la moindre expérience politique, aucune cote de popularité auprès de l'électorat et il n'appartient pas au premier cercle de Poutine", observe Tatiana Stanovaïa, du Carnegie Moscow Center.

Le départ du gouvernement Medvedev doit permettre à Vladimir Poutine de lancer une réforme de la Constitution prévoyant notamment un transfert au Parlement d'une partie des pouvoirs présidentiels, dont la nomination du Premier ministre, et un renforcement des prérogatives du Conseil d'Etat.

Ce chantier institutionnel que le quotidien Kommersant qualifie de "révolution de janvier" alimente les débats sur les intentions de Vladimir Poutine.

Selon les règles en vigueur, il ne pourra pas se porter de nouveau candidat à la présidence au terme de son mandat actuel, en 2024. S'il n'a pas encore dévoilé ses intentions, l'homme qui dirige la Russie depuis décembre 1999 ne semble pas enclin à faire valoir ses droits à la retraite dans quatre ans.

Pour l'opposant Leonid Volkov, "il est désormais clair aux yeux de tous que tout concourt exclusivement à installer Poutine dans une forme de pouvoir à vie".


(Polina Ivanova et Katya Golubkova; version française Henri-Pierre André)