Mike Pompeo annule son dernier voyage à l'étranger, sur fond de menaces de destitution de Trump

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

DIPLOMATIE - Selon des sources américaines, ni le Luxembourg ni l’Union européenne ne souhaitaient rencontrer l’émissaire de Donald Trump

Officiellement, le chef de la diplomatie américaine, l’un des plus fidèles ministres du président républicain sortant, a décidé de rester à Washington pour faciliter une « transition en douceur et ordonnée » avec l’équipe du président élu Joe Biden. C’est pourquoi Mike Pompeo aurait annulé ce mardi son dernier voyage à l’étranger en tant que secrétaire d’Etat américain, prévu cette semaine en Belgique.

Mais, selon Reuters, la raison de cette annulation serait plutôt à chercher du côté des représentants de l’Union européenne, qui à la suite de ceux du Luxembourg n’auraient pas voulu rencontrer ce représentant de Donald Trump, et ont publiquement désavoué ce dernier, alors qu’il est menacé d'une destitution à huit jours de la fin de son mandat.

Etape au Luxembourg déjà annulée

Mike Pompeo devait se rendre à Bruxelles mercredi et jeudi pour rencontrer son homol(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
L’administration Trump remet Cuba sur la liste des « Etats soutenant le terrorisme »
Pour Angela Merkel, la suspension du compte Twitter de Donald Trump pose question
Etats-Unis : Menacé par un « impeachment », Trump part au Texas vanter son mur
Etats-Unis : Après les émeutes au Capitole, polémique autour d'une technologie de reconnaissance faciale