Mike Brant, l’étoile filante (France 3) : 3 choses à savoir sur le chanteur disparu

·1 min de lecture

Sans voix

Moshé Brant est né le 1er février 1947, à Famagouste (Chypre), dans un camp de réfugiés. Bronia et Fishel, ses parents, polonais, sont des rescapés de la Shoah. Ils ont rejoint la Palestine, alors sous protectorat britannique, et s’installent à Haïfa. Lorsque Moshé a 1 an, un détail les intrigue : il ne parle pas. Il ne prononcera ses premiers mots que trois ans plus tard.

Ses débuts

Réfractaire à l’école et au travail, l’adolescent lance à ses parents qu’il sera « chanteur ou clochard ». Zvi, son frère, lui présente alors des musiciens. Doué, Moshé forme rapidement un groupe, les Skymasters, et se fait appeler Mike. En 1963, il décroche son premier contrat de chanteur pour animer le réveillon à l’hôtel Zion de Haïfa.

À lire également

Les Années Podium (France 3) - Podium : la folie des grandeurs

Un succès immédiat

Mike Brant fait sa première apparition devant le public français le 25 janvier 1970, lors du gala du Midem, à Cannes. Il chante alors Laisse-moi t’aimer, un titre écrit et composé par Jean Renard. La magie opère, et la France se prend de passion pour ce beau jeune homme de 22 ans. En cinq ans, Mike Brant écoule 15 millions de disques, plus que Johnny Hallyday ou Claude François s... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi