Mika très ému : ses tristes confidences sur la disparition de sa maman

·1 min de lecture

Mika a des projets plein la tête, et il faut au moins ça pour surmonter les derniers mois difficiles. En décembre dernier, l'artiste britannico-libanais a perdu sa maman, Joannie Penniman, des suites d'un cancer du cerveau. Une perte terrible sur laquelle il s'est épanché dans une interview accordée à RTL, le vendredi 26 février. "D'un côté, j'ai perdu ma mère et d'un autre côté j'ai vraiment perdu ma copine", a-t-il confessé, rapportant le lien particulier qui le rattachait à elle. "Quand on était sur une tournée, les gens ne savaient pas que c'était ma mère. On avait un rapport tellement cash. Dans un sens, c'était dur parce que j'ai perdu quelqu'un qui s'amusait beaucoup avec moi." Et si le fabuleux interprète de Relax, take it easy n'a pas totalement fait son deuil, il essaie de rester robuste dans cette nouvelle épreuve que lui réserve la vie. Ainsi, lorsque nos confrères de Télé-Loisirs lui ont demandé de choisir entre les mots "Force" ou "Pudeur", il n'a pas voulu dissocier les deux. "Oh... Les deux se croisent, parfois. Je veux métaboliser la peine autant que la joie", a-t-il répondu dans un élan d'optimisme.

Mais celui qui tente de remettre de la couleur dans la grisaille actuelle reste marqué par cette disparition. Et, ce même si sa retenue naturelle masque une douleur et une peine absolues. "Chaque fois que la vie nous blesse, que quelqu'un vous quitte ou décède, c'est un chapitre qui se ferme et un autre qui se présente, estime l'ancien juré de The Voice. Je ne veux (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Jamel Debbouze en deuil : pourquoi il ne porte pas le même nom de famille que son père ?
Patrick Sébastien victime de boycott ? "Je suis interdit sur le service public"
Carla Moreau accusée de sorcellerie : Julien Guirado réagit à l'affaire
Rebecca Hampton (Plus belle la vie) : pourquoi sa fille était ravie lors du premier confinement
Pierre Ménès : ses propos sur le cambriolage d'Angel Di Maria choquent la Toile, il s'explique