Migrants : SOS Méditerranée sonne l'alarme face à la multiplication des sauvetages

La mer Méditerranée est toujours l'un des plus grands cimetières du monde. L'association SOS Méditerranée sonne l'alarme. Près de 300 migrants ont été secourus en mer en moins d'une semaine. Ils fuient des zones de guerre ou des pays ravagés par la misère. Mercredi 27 avril, 131 Libyens ont été sauvés au large des côtes libyennes alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Europe. Et avec l'amélioration des conditions météorologiques, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir tenter leur chance.

"Une personne était tellement épuisée qu'elle a perdu connaissance"

Sur Europe 1, François Thomas, président de l'association SOS Méditerranée, décrit l'enfer traversé par ces migrants. "De nombreuses personnes étaient sur une embarcation pneumatique dans des conditions météorologiques difficiles puisque il y avait des creux de trois mètres dans la nuit noire".

Le président décrit des femmes, des enfants et des hommes sans aucun gilet de sauvetage et dans des conditions difficiles. François Thomas dépeint le portrait de personnes épuisées et affectées par le mal de mer. "Il y a une personne qui était tellement épuisée qu'elle a perdu connaissance", ajoute François Thomas.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

L'association fait également face au manque de coopération des autorités : "Nous avons demandé à quatre reprises aux autorités maritimes un lieu sûr de débarquement et nous attendons toujours qu'on nous indique ce lieu. Il y a des personnes blessées et il e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles