Migrants : seuls les mineurs et les malades autorisés à débarquer en Italie

© VINCENZO CIRCOSTA / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Le nouveau gouvernement d'extrême droite italien a autorisé ce dimanche le débarquement de mineurs et d'autres migrants souffrant de problèmes médicaux, mais entend, selon des sources gouvernementales, en renvoyer d'autres à bord de navires d'ONG humanitaires. Trois mineures et un bébé ont été les premiers à débarquer à l'aube du bateau Humanity 1, suivis des garçons mineurs et des hommes adultes ayant des problèmes médicaux, a déclaré à l'AFP Petra Krischok, attachée de presse de SOS Humanité.

>> LIRE AUSSI - Migrants : sous pression, l'Italie assigne un port à un navire allemand

144 personnes ont débarqué du Humanity 1

Au total, 144 personnes ont débarqué du Humanity 1, navire sous drapeau allemand, au port de Catane mais 35 sont restés à bord, selon cette source. Ils "sont extrêmement déprimés", a-t-elle ajouté auprès de l'AFP. "Pour l'instant, nous restons ici et nous attendons", a-t-elle affirmé, sans savoir si les autorités avaient décidé de donner l'ordre au bateau de partir. Le ministre de l'Intérieur Matteo Piantedosi avait déclaré samedi dernier que le gouvernement ne ferait pas marche arrière quant à ses obligations humanitaires mais que ceux qui ne sont pas "qualifiés" devraient être pris en charge par l'Etat du pavillon du navire.

Trois autres navires, qui transportent au total 900 migrants, ont demandé, en vain, de pouvoir accoster : le Rise Above, de l'ONG Mission Lifetime, également sous pavillon allemand, ainsi que l'Ocean Viking de SOS Méditerranée e...


Lire la suite sur Europe1