Les migrants secourus par le "Sea-Watch" laissent éclater leur joie en apprenant qu'ils vont débarquer à Malte

franceinfo
Malte a accepté de laisser accoster sur son territoire, jeudi, les 49 personnes qui ont été secourues en mer, pour certains il y a près de deux semaines, après avoir trouvé un accord avec les autres pays européens.

Les 49 migrants recueillis par le navire de l'ONG allemande Sea-Watch ont été autorisés à débarquer à Malte, mercredi 9 janvier. Certains étaient ballottés en mer Méditerranée depuis plus de deux semaines, dans l'attente qu'un port sûr accepte de leur ouvrir ses portes. La Valette exigeait un accord "global" avec les autres pays de l'Union européenne, incluant 249 migrants que ce petit pays avait secourus et accueillis ces derniers jours. "Sur les 249 [migrants] présents à Malte et les 49 à bord des Sea-Watch et Sea-Eye, 220 personnes seront redistribuées dans d'autres pays membres ou rentreront dans leur pays d'origine", a indiqué le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, au cours d'une conférence à Malte.

Les migrants ont laissé éclater leur joie lorsque les bénévoles de l'ONG allemande leur ont appris la nouvelle, comme le montrent des images publiées sur le compte Twitter de Sea-Watch. Les 49 réfugiés sont montés sur des vedettes de la marine maltaise, mercredi en début d'après-midi, et ont été conduits jusqu'au port de La Valette.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi