Les migrants secourus en Méditerranée par le navire de Banksy sont "dans un état de choc assez violent", selon une membre de l'équipage

franceinfo
·2 min de lecture

Le Louise Michel, situé entre l'île de Lampedusa et Malte, lance depuis vendredi soir des appels à l'aide, recherchant d'urgence un port pour débarquer ou un bateau pour transférer les 198 migrants secourus.165 rescapés se trouvent à bord du bateau humanitaire, 33 sont sur un radeau de survie amarré au bateau.

Pris en charge par le navire affrété par le street artiste Banksy, les migrants secourus "présentent des brûlures liées au mélange d'essence et d'eau de mer", "ils sont dans un état de choc assez violent, traumatisés par ce qu'ils ont subi" raconte à franceinfo Claire, membre de l'équipage. Le bateau ayant "atteint ses limites de capacité d'accueil" et tirant un radeau de survie "n'est pas en capacité de manœuvrer comme un vrai bateau". Ses appels à l'aide n'ont reçu, pour l'heure, aucune réponse. "On dénonce la déresponsabilisation des États européens dans ce qui se passe aux portes de l'Europe", explique la militante.


franceinfo : Dans quel état se trouvent les migrants que vous avez secourus ?


Claire, membre de l'équipage : Les 89 personnes qui ont été récupérées pendant le premier sauvetage vont plutôt bien. Les personnes qui ont été récupérées lors du deuxième sauvetage pendant la nuit présentent toutes des brûlures liées au mélange d'essence et d'eau de mer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi