Migrants : «Notre pays est un hall de gare», tonne Jordan Bardella

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sur le plateau de Punchline, le président par intérim du Rassemblement national, Jordan Bardella, a partagé son point de vue sur la situation des migrants à la frontière franco-britannique. "Notre pays est un hall de gare", a-t-il lancé au micro de Laurence Ferrari sur Europe 1. "Un pays sans frontières c'est un pays submergé", a-t-il ajouté.

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles