Migrants noyés : plainte d'une association contre des responsables français et britanniques

·1 min de lecture

L'association française d'aide aux exilés Utopia 56 a annoncé lundi avoir porté plainte contre le préfet maritime français de la Manche, mais également contre deux responsables des secours français et britannique après le naufrage ayant coûté la vie à 27 migrants fin novembre. La plainte pour "homicide et blessures involontaires", "aide à l'entrée et au séjour irréguliers en bande organisée", et "association de malfaiteurs", révélée par Le Monde et que l'AFP a pu consulter, a été déposée vendredi auprès de la procureure de Paris. 

Elle vise le préfet maritime Philippe Dutrieux, le directeur du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage, Marc Bonnafous du CROSS Gris-Nez, et la directrice des secours maritimes anglais (Her Majesty's Coastguards) Claire Hughes. 

La préfecture exclut la négligence

"Selon les témoignages des deux personnes rescapées, de proches de personnes décédées et de personnes ayant réussi la traversée le même jour, 'des appels de détresse auraient été portés aux services de secours français et anglais' avant la découverte des corps par un bateau de pêche", a expliqué dans un communiqué Utopia 56. "Aucun secours ne leur aurait été immédiatement apporté", dénonce l'association.

>> LIRE AUSSI - Migrants : à la frontière franco-britannique, Frontex surveille les côtes

Mi-décembre, la préfecture maritime de la Manche avait exclu qu'un appel des migrants n'ait pas été traité par les secours en mer. Contactée lundi par l'AFP, elle s'est refus...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles