Migrants noyés dans la Manche: l’enquête sur le naufrage avance

·1 min de lecture

On en sait désormais un peu plus sur le naufrage d'un bateau de migrants dans la Manche, qui a lieu mardi 27 octobre. Selon les autorités françaises, qui mènent toujours l’enquête, il a coûté la vie à quatre membres d'une famille kurde iranienne, ainsi que deux autres passagers.

C’est toute une famille qui a été emportée dans les eaux entre la France et le Royaume-Uni. Les parents et leurs deux enfants de 8 et 6 ans venus de l’ouest de l’Iran, ont été retrouvés morts. Le troisième, un enfant d’un an est toujours porté disparu.

Ces victimes ont été piégées dans le cockpit, quand ce bateau de pêche à moteur qui les transportait a chaviré et coulé. C’est le pire drame migratoire survenu jusqu’ici dans les eaux de la Manche.

Tenter d’identifier le pilote du bateau

Quatorze des quinze rescapés, tous majeurs ou adolescents de plus de 16 ans, ont été interrogés en France. Le dernier est toujours en train d’être soigné. Les enquêteurs cherchent à identifier le pilote du bateau, un homme qui risque des poursuites pour homicides et violences involontaires.

Les tentatives de traversée de la Manche se multiplient depuis 2018. Entre janvier et la fin août de cette année, 6 200 personnes auraient essayé ce passage, selon des chiffres officiels.

►À lire aussi : Manche: Londres préoccupé par l'afflux de bateaux de migrants venus de France