Migrants: Macron et Merkel veulent davantage de coopération, même sans consensus au sein de l'UE

Le HuffPost avec AFP
Migrants: Macron et Merkel veulent davantage de coopération, même sans consensus au sein de l'UE.

MIGRATION - Emmanuel Macron et Angela Merkel ont appelé dimanche 24 juin à des accords à plusieurs pays sur les défis migratoires, pour contourner l'absence de consensus qui paralyse l'UE, encore illustrée par le blocage d'un nouveau navire au large de Malte avec 239 migrants à son bord.

Ce nouveau bras de fer en Méditerranée autour cette fois du Lifeline, à qui l'Italie et Malte ont refusé l'accostage, se poursuivait alors qu'étaient réunis à Bruxelles les dirigeants de 16 pays pour un mini-sommet visant à apaiser le climat de tension face aux questions migratoires.

"Cher Matteo Salvini, nous n'avons pas de viande à bord, seulement des humains", a lancé l'ONG allemande responsable du navire, où se trouvaient notamment quatre bébés secourus en mer, après des déclarations du ministre italien de l'Intérieur sur la "chair humaine" qu'il transportait.

Macron plaide pour "une solution européenne"

La "réunion informelle" de ce dimanche à Bruxelles n'a pas débouché sur des mesures concrètes, mais elle a été "utile", a estimé à son issue le président français Emmanuel Macron. Elle a notamment "permis d'écarter des solutions pas conformes à nos valeurs, comme les stratégies de refoulement", a déclaré le chef de l'État, plaidant pour une "solution européenne".

Cette solution "se construira uniquement sur la coopération entre les États membres de l'UE, que ce soit une coopération à 28 ou entre plusieurs États qui décident d'avancer ensemble", a-t-il ajouté, faisant écho aux déclarations de la chancelière allemande Angela Merkel.

"Nous sommes tous d'accord pour réduire la migration irrégulière, pour protéger nos frontières", a déclaré Angela Merkel. Mais quand un consensus n'est pas possible, "nous voulons réunir ceux qui sont volontaires pour trouver un cadre commun d'action", a ajouté la chancelière allemande.

Des décisions concertées entre voisins

Elle avait évoqué plus tôt la nécessité de trouver des "accords bilatéraux ou trilatéraux dans l'intérêt mutuel", en...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post