Migrants : Londres envisage des «options plus radicales»

© WIKTOR SZYMANOWICZ / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Le gouvernement britannique envisage des "options plus radicales" face à l'afflux de migrants traversant illégalement la Manche, qui déborde les capacités d'accueil actuellement en place, a déclaré mardi le secrétaire d'Etat à l'immigration, Robert Jenrick. Le Royaume-Uni fait face à un nombre record de traversées de la Manche à bord de petites embarcations - près de 40.000 depuis le début de l'année. Le gouvernement s'attend à ce que le chiffre atteigne 50.000 à la fin de l'année. Devant le Parlement lundi, la très à droite ministre de l'Intérieur Suella Braverman est allée jusqu'à parler d'"invasion", un terme qui crée un malaise au sein de la majorité conservatrice et du gouvernement.

>> LIRE AUSSI - Traversées illégales de la Manche : Rishi Sunak demande à Macron une meilleure coopération

"Je crains que nous devions à présent envisager des options plus radicales"

"Dans une position comme la mienne il faut choisir ses mots avec soin", "et je ne diaboliserai jamais des gens qui viennent dans ce pays à la recherche d'une meilleure vie", a déclaré Robert Jenrick sur Sky News, prenant ses distances avec sa patronne. "Je comprends le besoin d'être franc avec le public au sujet de l'ampleur du défi auquel le gouvernement est confronté", a-t-il cependant souligné sur la BBC. "Je crains que nous devions à présent envisager des options plus radicales pour faire en sorte que nos lois soient adaptées, que les migrants économiques soient expulsés rapidement et que nous dissuad...


Lire la suite sur Europe1