Migrants : comment les gendarmes surveillent les départs de bateaux à Calais

·1 min de lecture

C'est une source de tensions entre Londres et Paris : le départ de migrants depuis la côte française en direction de l'Angleterre. La semaine dernière, Boris Johnson a tapé du poing sur la table. 11.000 migrants sont déjà parvenus à effectuer la traversée cette année. Pourtant, la gendarmerie surveille activement le littoral français pour empêcher les migrants de rejoindre les côtes anglaise. Europe 1 a pu suivre en exclusivité les patrouilles qui surveillent les plages d'où partent les bateaux.

>> LIRE AUSSI - Manche : sauvetage de 126 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre

Des cachettes dans la forêt

Les gendarmes arpentent les dunes du littoral, qu'ils éclairent à l'aide de lampes-torches. Cette nuit-là, la patrouille repère une cachette au milieu de la végétation ainsi qu'un accès direct à la plage par de petits chemins pour aller directement sur les bateaux. "On y trouve des couvertures, des brosses à dents. Parfois des objets qui laissent penser qu'il y a des enfants", explique l'un des gendarmes. La veille, une quarantaine de migrants ont été interceptés alors qu'ils s'apprêtaient à embarquer sur "un genre de zodiac, qu'ils étaient en train de finir de gonfler", relate un autre gendarme.

>> LIRE AUSSI - Les annonces choc de Lecornu et Darmanin sur l'immigration à Mayotte

Une zone difficile à contrôler

Mais pour un bateau mis hors d'état de marche, un autre a probablement pris la mer. Il est difficile de quadriller tout le littoral. "Ce n'est pas fa...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles