Migrants : de futures opérations seront menées à Aubervilliers et sur la colline du crack, annonce Christophe Castaner

franceinfo

L'évacuation de deux campements de migrants porte de la Chapelle situés près de périphérique parisien a eu lieu jeudi matin. 600 policiers ont été mobilisés pour cette opération qui concerne 1 200 migrants, selon la préfecture de police de Paris. Invité de franceinfo jeudi 7 novembre, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner a expliqué que cela se faisait de façon régulière. Il a notamment été procédé ces dernières semaines "à la mise à l'abri de personnes en situation de détresse sur Grande-Synthe, sur Calais, sur Nantes", a justifié le ministre.

Sur Paris, nous avions un point de tension particulièrement important qui se développait malgré des mises à l'abri hebdomadaires.

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur

à franceinfo

"Mais ça ne suffit pas. D'où la volonté, effectivement, d'avoir une opération d'ampleur. Nous y sommes engagés, elle va prendre du temps. Deux des trois sites, parce qu'il y a aussi la porte d'Aubervilliers, sont aujourd'hui pris en main pour pouvoir mettre à l'abri les personnes qui sont sur place. Nous poursuivrons. Nous traiterons aussi du sujet de la colline du crack d'ici Noël", a-t-il expliqué. La colline du crack est un campement de trafic de drogue situé tout près du périphérique parisien où des centaines de toxicomanes y consomment du crack.

Des aménagements nécessaires près du périphérique

Les forces de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi