Migrants : colère des passagers du Geo Barents qui n'ont pas débarqué

Désespoir à bord d'un navire de sauvetage de migrants à Catane, en Sicile. Trois hommes se sont jetés à l'eau, la colère gronde suite au refus du gouvernement italien de laisser débarquer les personnes restées à bord.

Le Geo Barents, un navire géré par Médecins Sans Frontières avec 572 personnes à bord, a accosté dimanche. 357 personnes ont débarqué, des mineurs et des personnes ayant des problèmes médicaux.

Le Geo Barents et un autre navire humanitaire, le Humanity 1, ont reçu l'ordre de quitter Catane. Tous deux refusent d'appareiller, et l'impasse s'aggrave.