Migrants en Biélorussie : "une œuvre de déstabilisation politique", selon Marion Maréchal

·1 min de lecture

Après plus d'une semaine de tensions à l'est de l'Europe, 3.000 à 4.000 migrants sont toujours pris au piège à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie. Tandis que certains parlent d'"invasion" migratoire, d'autres parlent de "drame humain". Pour Marion Maréchal, invitée du "Grand rendez-vous", il y a "une œuvre de déstabilisation politique" en place dans laquelle "l'immigration est une arme".

"On feint d'être surpris mais ce n'est pas la première fois, il y a quelques mois, le Maroc a utilisé exactement le même procédé contre l'Espagne", a-t-elle lancé au micro d'Europe 1/CNews/Les Échos dimanche.

>> Plus d'informations à suivre...

 

>> À LIRE AUSSIMigrants : cinq questions pour comprendre la crise entre la Pologne et la Biélorussie

 

 


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles