Migrants : des évacuations à répétition

Comment expliquer ces évacuations à répétition ? On a le sentiment sur le fond, que le problème n’est jamais réglé. "C’est un casse-tête perpétuel pour les autorités, puisque le flux de ces migrants qui arrivent en France est permanent. Il accroit le nombre de demandeurs d’asile qui a augmenté de 9,3 % en 2019 par rapport à 2018. Ces demandeurs viennent essentiellement d’Afghanistan, de Guinée, du Bangladesh ou encore de Géorgie", explique la journaliste Sophie Neumayer sur le plateau du 12/13. "Libérer des places d’hébergement" Et dans le même temps, le gouvernement a décidé de ne pas créer de nouvelles places d’hébergement cette année. "Plusieurs solutions ont été trouvées pour libérer des places d’hébergement, réduire les délais d’examen des demandes d’asile, installer les réfugiés dans des logements sociaux", conclut la journaliste.