Migrants à la frontière de la Pologne : vers de nouvelles sanctions contre Minsk ?

Depuis plusieurs semaines, des milliers de personnes se retrouvent prises au piège à la frontière entre la #Pologne et la #Biélorussie. Ce mercredi, 50 d'entre elles ont été interpellées par la police alors qu'elles tentaient de traverser la frontière illégalement. Le Premier ministre polonais accusé le président russe, Vladimir Poutine, d'être le "commanditaire" de cette vague migratoire. De son côté, l'UE annonce avoir placé vingt pays, dont la Russie, sous surveillance car soupçonnés d'avoir organisé l'acheminement de #migrants vers la Biélorussie. Le décryptage de notre chroniqueur international, Baptiste Fallevoz.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles