Migraine : zoom sur les nouveaux traitements

·1 min de lecture

Prévenir les crises de migraine avec des anticorps

Jusqu'ici, aucun traitement de fond spécifique de la migraine n'existait. Les bêtabloquants, les antiépileptiques ou les antidépresseurs soulageaient parfois, mais avec des effets indésirables. La découverte de 4 molécules différentes (des anticorps anti-CGRP) est une avancée majeure. "Le CGRP est une protéine impliquée dans la transmission nerveuse de la douleur, qui agit aussi sur les vaisseaux cérébraux, explique la Dre Marguerite D'Ussel, médecin responsable de la consultation douleur chronique au groupe hospitalier Paris Saint-Joseph. C'est un traitement d'espoir très intéressant dans le cadre de la migraine chronique, qui a été testé avec des résultats très satisfaisants et obtenu son autorisation de mise sur le marché."

En outre, les quatre molécules testées agissent différemment. "Il est intéressant d'avoir plusieurs modalités d'action, note de son côté la Dre Anne Donnet, neurologue et membre de la Société française d'étude des migraines et des céphalées (SFEMC). Cela nous donne plus de possibilités de traiter les patients." Autre atout : ces médicaments se présentent sous forme d'injection mensuelle, ce qui évite une prise de comprimés quotidienne et aide à une meilleure observance du traitement.

  • En pratique : Les trois molécules les plus avancées (érénumab, galcanézumab et frémanézumab) devraient être accessibles à tous les migraineux chroniques dans les semaines qui

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 et personnes vulnérables : 7 maladies à haut risque
Covid-19 : le virus circulait déjà en France en novembre selon l’Inserm
Un nouveau test de dépistage du coronavirus via son smartphone bientôt disponible ?
Inceste : "la victime revit les violences à l'identique, comme une machine à remonter le temps"
Lutéran, Lutényl et méningiome : vers une meilleure information des patientes