Migraine : comment fonctionnent les anticorps anti-CGRP ?

![CDATA[Shutterstock / Tunatura]]

C'est quoi les anticorps anti-CGRP ?

20 millions de journées de travail sont perdues chaque année à cause de la migraine en France. L'organisation mondiale de la santé classe d'ailleurs la migraine parmi les 20 maladies ayant le plus fort impact social. Jusqu'à présent, pour réduire la fréquence des crises de migraine, on détournait des médicaments destinés au départ à traiter d'autres pathologies : antiépileptiques, antidépresseurs, ou bêtabloquants, notamment prescrits contre l'hypertension. Les anticorps monoclonaux anti-CGRP, eux, sont le premier traitement de fond spécifique à la migraine. Cela les rend plus efficaces. C'est une révolution du même ordre que l'arrivée des triptans il y a 30 ans.

Trois molécules ont reçu une autorisation de commercialisation par l'Agence européenne des médicaments (EMA) : Aimovig® (érénumab) et Emgality® (galcanézumab) en 2018, et Ajovy® (frémanezumab) en 2019. Deux d'entre elles sont disponibles depuis peu en France.

Comment fonctionnent ces anticorps ?

Comme leur nom l'indique, ils bloquent le CGRP, une protéine libérée pendant la crise migraineuse. Ces anticorps ciblent cette molécule avec précision, empêchant ainsi la transmission au cerveau des signaux de douleur.

Les anti-CGRP s'administrent sous forme d'une seule injection sous-cutanée par mois, que le patient peut se faire lui-même. Il n'y a quasiment pas d'effets secondaires. Tout au plus peut-on parfois noter une douleur, ou une rougeur, au site (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Tique : que faire en cas de piqûre ? comment l'enlever ?
Alcool : voilà pourquoi les jeunes filles contrôlent davantage leur consommation en soirée
Cancer du sein triple négatif : un diagnostic précoce nécessaire
Peut-on prévenir le suicide des adolescents ?
Rougeole : 80% de cas en plus sur les deux premiers mois de 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles