Incroyable découverte : une chaussure d'enfant de 2 000 ans en parfait état

C’est une découverte aussi rare que surprenante que viennent de faire des archéologues allemands. Comme l’indique un communiqué de presse publié sur le site du Deutsches Bergbau-Museum Bochum, le musée de la Mine de Bochum, des chercheurs ont exhumé une chaussure pour enfant dans une ancienne mine de sel située à Dürrnberg, à 20 kilomètres au sud de Salzbourg. La chaussure, qui a été confectionnée en cuir et en tissu, correspondrait à une pointure se situant entre le 30 et le 31 de nos jours. Selon les premières analyses, cette pièce serait vieille de 2 000 ans et appartiendrait à une période de l’histoire plus connue sous le nom de "l’âge du fer".

Si les chercheurs se sont penchés sur l’ancienne mine de sel située à Dürrnberg, c’est avant tout parce qu’elle regorge d’éléments historiques. "Depuis des décennies, nos activités de recherche à Dürrnberg nous fournissent régulièrement de précieuses découvertes qui nous permettent d'exploiter scientifiquement les premières activités minières", explique Thomas Stöllner, professeur d’université, précisant que la chaussure a été retrouvée dans un état "exceptionnel" grâce à l’environnement de la mine. "Des trouvailles comme cette chaussure d'enfant, mais aussi des restes de textile ou des excréments, comme ceux trouvés à Dürrnberg, offrent un aperçu extrêmement rare de la vie des mineurs de l'âge du fer. Ils fournissent des informations précieuses pour notre travail scientifique", ajoute-t-il.

Grâce à cette découverte, les archéologues (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les marbres du Parthénon au cœur d’une polémique entre l’Angleterre et la Grèce
Un trésor médiéval exceptionnel de 8 000 pièces et 7 épées découvert en Allemagne
Des traces de l'empire romain inattendues découvertes au coeur des Alpes suisses
L'histoire incroyable de ce jeune Écossais qui a découvert "un chef-d'œuvre de la sculpture égyptienne" dans son école
Le navire d'un célèbre explorateur retrouvé au fond de l'océan 250 ans après son naufrage