Comment mieux vivre la perte de cheveux et comment la traiter ?

© PATRIK STOLLARZ / AFP

C'est un phénomène qui touche tout le monde : la perte de cheveux . Immédiatement, cela est assimilé aux hommes avec la calvitie, mais les femmes sont aussi touchées. Selon le docteur Philippe Abimelec, dermatologue expert en cheveux et en ongles, une personne perd "entre 30 et 50 cheveux par jour", comme il l'explique dans Bienfait pour vous sur Europe 1. Un chiffre qui, selon ce spécialiste, "peut doubler lors des changements de saison"

>>Retrouvez toutes les émissions de Mélanie Gomez et Julia Vignali de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

"J'ai mis beaucoup de temps à assumer"

Mais pour d'autres, cette perte de cheveux est le fruit d'une maladie. Maëlle Desard, écrivaine et autrice du livre A un cheveu, souffre depuis l'âge de 14 ans d'alopécie androgénétique. Sur Europe 1, elle affirme "avoir perdu beaucoup de cheveux à la puberté" et raconte qu'au fil des semaines, ses cheveux ont commencé à "s'affiner". Philippe Abimelec explique cette maladie rare par "une sensibilité anormale des bulbes capillaires aux hormones masculines".

Ces dernières semaines, l'alopécie est redevenue un sujet dans l'actualité avec l'affaire Will Smith aux Oscars , car la femme de l'acteur américain, Jada, est atteinte d'alopécie. Pour Maëlle Desard, cette scène montre à quel point, ce sujet est encore "tabou chez les femmes. Pour prendre mon cas personnel, je l'ai caché pendant très longtemps", explique-t-elle. "D'abord, je plaquais mes cheveux pour cacher les trous, ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles