Comment mieux repérer les violences sexuelles ?

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Des assises sur les violences sexuelles se tiennent les 9 et 10 janvier a Paris. Elles reunissent plusieurs acteurs du secteur afin de comprendre qui sont les victimes et comment faire pour mieux prevenir les violences sexuelles. Elles auraient bondi de 53 % en 2017 selon l'Observatoire national de la delinquance. Le Docteur Violaine Guerin, gynecologue et presidente de l'association Stop aux Violences Sexuelles revient sur cet enjeu.

On parle souvent des répercussions psychologiques des violences sexuelles, vous faites aussi le lien entre ces violences et des maladies comme la fibromyalgie, pourquoi?

Docteur Violaine Guerin : Le corps est directement victime de ces violences . Quand il n’est pas soigné, il y a des somatisations qui existent. La médecine fait de plus en plus le lien avec des pathologies comme la fibromyalgie, comme l’endométriose, comme certains cancers, et certaines maladies auto-immunes. Le corps parle pour exprimer ses souffrances.

Quel est le rôle des médecins généralistes dans la détection et la prise en charge de ces victimes ?

Docteur Violaine Guerin : Leur rôle est primordial , il vaut mieux former les médecins généralistes. Il faut qu’ils dépistent de façon très proactive en posant les questions aux gens au sujet des violences, comme ils le font pour l’alcool ou le tabac. Les questions doivent être posées franchement : avez-vous été victime de violences sexuelles ? Parce que cela sauve des vies de poser cette question et permet d'orienter les personnes vers des parcours de soins appropriés.

Vous insistez sur la prise en charge des femmes pendant la grossesse, pourquoi ce moment là est important pour vous ?

Docteur Violaine Guerin : C’est un moment fondamental pour les mères et pour les futurs pères car pendant la grossesse il y a des états émotionnels bien particuliers qui font que parfois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi