Mieux connaître son microbiote en mangeant des muffins bleus

·2 min de lecture

Le temps de transit est un bon indicateur de l'état de santé général d'une personne. C'est aussi une très bonne manière d'obtenir facilement des informations sur les interactions entre l'hôte et les populations de micro-organismes qui le composent. Pourtant, jusqu'à présent, avoir une idée précise de ce temps de transit était réservé à des études en laboratoire car les méthodes coûtent cher et requièrent un matériel technologie de pointe. Ce temps est révolu grâce à une équipe de chercheurs londoniens qui publient leur expérience dans la revue Gut.

L'objectif de l'étude

Comme nous le disions, des méthodes rigoureuses existent déjà pour mesurer avec précision le temps de transit chez les humains. Mais l'inconvénient réside dans le fait qu'elles sont onéreuses et peu accessibles. Dès lors, il était utile de trouver une méthode dont la précision serait similaire sans occasionner une trop grosse dépense d'argent pour les particuliers et sans utiliser du matériel technologique. Ce fut l'un des objectifs des auteurs de cette étude multicentrique en simple aveugle avec celui de mieux cerner la relation entre le temps de transit et la composition du microbiote intestinal.

En mangeant les muffins bleus du protocole, vous pourrez en savoir plus sur les micro-organismes qui colonisent votre intestin. © nobeatssofierce, Shutterstock
En mangeant les muffins bleus du protocole, vous pourrez en savoir plus sur les micro-organismes qui colonisent votre intestin. © nobeatssofierce, Shutterstock

La solution : un colorant alimentaire

Cela paraît simplissime, mais hormis dans les études sur les souris, aucune expérience de ce genre n'avait été réalisée auparavant. Les conclusions de l'étude des scientifiques sont les suivantes :

  • Cette méthode marche mieux pour évaluer les fonctions effectives et par conséquent la « bonne santé » de notre microbiote dans notre organisme que l'observation de la consistance et de la fréquence des selles.

  • La relation entre le temps de transit obtenu grâce à cette méthode avec la composition du microbiote est si robuste statistiquement qu'elle permet d'avoir facilement des informations sur les petits...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles