Midterms: pour Trump, le "crédit" lui revient en cas de victoire de son camp, pas en cas de défaite

Donald Trump le 26 juillet 2022 à Washington D.C. (États-Unis).  - DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA
Donald Trump le 26 juillet 2022 à Washington D.C. (États-Unis). - DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA

Il estime ne pas devoir "être blâmé" en cas de défaite de son camp. Donald Trump, l'ancien président américain, a accordé une interview à la chaîne de télévision NewsNation. Un entretien diffusé pendant les élections de mi-mandat sur lesquelles le milliardaire républicain entend bien miser pour préparer son grand retour sur la scène politique.

"S'ils (les républicains, NDLR) gagnent, je devrais obtenir tout le crédit", a estimé Donald Trump, ajoutant qu'"en cas de défaite, je ne devrais pas être blâmé".

La nouvelle composition du Congrès encore inconnue

Une sortie pas si surprenante pour l'ancien locataire de la Maison Blanche, qui continue de multiplier les frasques et propos polémiques. Il pourrait d'ailleurs bien officialiser sa candidature à l'élection présidentielle de 2024.

Au lendemain de ces élections, le visage du Congrès américain reste pour l'heure incertain: les démocrates conservent leur chance de garder le Sénat et la composition complète de la Chambre des représentants n'est pas encore connue. Une chose est pour le moins sûre: le Parti républicain ne s'attendait pas à des scrutins aussi serrés.

Très enthousiaste il y a encore quelques heures, Donald Trump parle désormais d'une "très grande victoire" malgré des résultats "quelque peu décevants" pour les républicains.

Article original publié sur BFMTV.com