Midterms : Moscou juge que ses relations avec Washington resteront « mauvaises » peu importe les résultats

© Sputnik/Sergei Bobylyov/Pool via REUTERS

La Russie estime que les élections de mi-mandat aux États-Unis ne changeront rien en matière de diplomatie. Qu’il s’agisse d’une victoire du camp démocrate du président Joe Biden ou du camp républicain porté par Donald Trump , Moscou s’est montré pessimiste quant à l’avenir de ses relations avec Washington, gravement entachées par la guerre en Ukraine . Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a en effet déclaré comme le relatent des agences de presse russes et l’AFP : « Ces élections, dans le fond, ne peuvent rien changer. Nos relations sont mauvaises pour le moment et le resteront. »

Des accusations d’ingérence

La voix du Kremlin a encore estimé qu’il ne fallait « pas trop surestimer l’importance » des élections de mi-mandat aux États-Unis « pour l'avenir des relations bilatérales à court et moyen terme ». La Russie est accusée depuis des années d’encourager des opérations d’ingérence dans les élections aux États-Unis notamment en se servant des réseaux sociaux, rappelle l’AFP. Dmitri Peskov a jugé que les Russes étaient « tellement habitués » à ce type d’accusation qu’ils n’y faisaient « même plus attention ».

Lundi, à la veille des élections de mi-mandat, un homme d’affaires proches de Vladimir Poutine, nommé Evguéni Prigojine, a pourtant revendiqué des opérations de manipulation électorale. Cité dans une publication de son entreprise Concord sur les réseaux sociaux, il répondait à une question sur les accusations d'ingérence russe dans les élections américaines. Evg...


Lire la suite sur LeJDD