Midterms : au lendemain du scrutin, qui a gagné les élections de mi-mandat aux Etats-Unis ?

© REUTERS/Leah Millis/File Photo

Il est 3 heures du matin à Washington, 9 heures à Paris, et aucun parti n'a pour l'instant gagné les élections de mi-mandat aux Etats-Unis. Néanmoins, au fil des dépouillements en cours, la situation commence à se clarifier. Il est désormais certain que l'espoir républicain d'une « vague rouge » ne s'est pas matérialisé. Les démocrates semblent limiter les dégâts, notamment au Sénat où ils ont remporté une victoire qui pourrait s'annoncer déterminante en Pennsylvanie. À la Chambre des représentants, les républicains sont désormais favoris à 82 % pour l'emporter, selon le New York Times. NBC News estime aussi que les républicains pourraient l'emporter à la Chambre mais avec trois voix de majorité.

Où en est-on au Sénat ?

Au Sénat, où républicains et démocrates ont chacun 50 sièges depuis 2020, les démocrates sont actuellement assurés d'emporter 48 sièges contre 47 pour les républicains. Dans la nuit, le démocrate John Fetterman a notamment arraché un siège très important, anciennement détenu par les républicains, le poste de sénateur de Pennsylvanie, face à un candidat adoubé par Donald Trump.

Lire aussi - Midterms : les principaux résultats des élections américaines de mi-mandat

Cela signifie que le contrôle du Sénat est désormais suspendu aux sièges de quatre Etats : l'Arizona, la Géorgie, le Nevada et le Wisconsin. Il suffit aux démocrates de remporter deux de ses sièges pour regagner une quasi-majorité. En effet, en cas d'égalité au Sénat, c'est la vice-présidente démocrat...


Lire la suite sur LeJDD