Midterms : après avoir échoué à reprendre le Sénat, les républicains gagnent la Chambre des représentants

© REUTERS/Michael A. McCoy

La « vague républicaine » prédite n'aura pas été assez puissante pour emporter sur son passage le Sénat , laissé aux mains de leurs rivaux démocrates, mais elle se sera finalement emparée de la Chambre des représentants. Aux États-Unis, les républicains ont remporté d'une courte tête la majorité à la chambre basse, en obtenant au moins 218 sièges sur une assemblée de 435, plus d'une semaine après le début du scrutin des « midterms », les élections américaines de mi-mandat. CNN et Reuters ont confirmé mercredi la victoire des rouges, après que l'un de leurs représentants, Mike Garcia, a battu la démocrate Christy Smith en Californie. Le dépouillement est encore en cours dans une demi-douzaine de districts.

Chef de file du parti républicain, Kevin McCarthy a estimé sur Twitter que les Américains « sont prêts pour une nouvelle direction » et a indiqué que « les républicains de la Chambre sont prêts à agir ». De son côté, le président en place, Joe Biden , a félicité ses opposants par le biais d'un communiqué, arguant qu'il « travaillera avec quiconque (républicains ou démocrates) prêt à œuvrer avec (lui) pour agir ».

Lire aussi - Midterms : pourquoi ces élections américaines de mi-mandat sont cruciales pour Joe Biden

Un avantage dont tirera parti Donald Trump ?

La Chambre des représentants était l'un des enjeux cruciaux de cette élection, pour le locataire de la Maison-Blanche. Désormais minoritaire après l'officialisation de sa défaite, le parti démocrate devra se confronter a...


Lire la suite sur LeJDD