Midterms 2018 : Ségolène Royal espère "un débat" sur la réintégration des Etats-Unis dans l'accord de Paris

franceinfo
L'ex-ministre de l'Environnement a réagi mercredi à la victoire démocrate à la Chambre des représentants lors du scrutin de mi-mandat aux Etats-Unis, espérant une avancée sur le plan écologique.

"La principale question, c'est de savoir si l'arrivée des démocrates à la Chambre des représentants va permettre ou pas la réintégration des États-Unis dans l'accord de Paris", a déclaré mercredi 6 novembre sur franceinfo Ségolène Royal, appelée à réagir aux midterms.

>>DIRECT. Suivez les résultats et les réactions des élections de mi-mandat aux Etats-Unis

"La principale menace sur la planète et la sécurité, c'est la question climatique, les déplacés climatiques, a poursuivi l'ancienne ministre de l'Environnement. C'est le creusement des inégalités entre le Nord et le Sud qui génèrent beaucoup d'instabilité et de malheur." Alors que l'administration Trump s'est retirée de l'accord de Paris en juin 2017, Ségolène Royal, ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique, a dit attendre de "voir dans les semaines et les mois qui viennent comment va se nouer le débat sur ce sujet". Elle a souligné que les États-Unis n'étaient pas encore sortis de l'accord. "L'accord de Paris sur le climat prévoit un délai de deux ans après l'annonce sur la sortie. Cela correspond exactement à la fin du mandat de Donald Trump. Si on veut empêcher la sortie efficiente des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat, il y a une voie d'action puisqu''il ne s'agit pas de refaire rentrer les États-Unis mais d'empêcher leur sortie opérationnelle", a-t-elle expliqué.

Par ailleurs, l'ex-candidate socialiste à la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi