Midterms aux États-Unis : face à l'insécurité à Philadelphie, des électeurs découragés

À Philadelphie, le mot violence est sur toutes les lèvres des habitants. Café brûlant à la main, Likky vient de faire quelques courses, une rare sortie pour elle. En ce moment, elle admet avoir peur dans la rue. "C'est très effrayant parce qu'on ne sait jamais ce qu'il va se passer. La violence par armes à feu gagne du terrain. Ce n'est plus dans un seul endroit, c'est partout", alerte-t-elle au micro d'Europe 1. Fusillades, braquages, agressions… Dans la plus grande ville de Pennsylvanie, État clé pour les élections de mi-mandat , les crimes violents ont augmenté de 7% en un an.

>>Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Des quartiers oubliés par les Démocrates

Likky ne sait pas encore pour qui elle votera ce mardi. Mais la priorité est de revitaliser ce quartier pauvre qui a beaucoup souffert depuis la pandémie. "Il faut apporter plus d'activité, plus de choses à faire pour les enfants, plus d'emplois. Tant qu'il n'y aura pas de boulot, il y aura beaucoup de violence", explique cette habitante.

Sherif, lui, ne fera sans doute pas le déplacement au bureau de vote. Assis sous le porche de sa maison, il a vu la sécurité se dégrader dans son quartier. Électeur de Joe Biden , il en veut particulièrement au Parti démocrate. "Les politiques ne viennent plus dans ces quartiers pour parler aux gens. Il suppose simplement que les habitants vont aller voter pour eux. Moi, je vote depuis longtemps, mais je suis un peu découragé en ce moment", confie-t-il.

>> LIRE ...


Lire la suite sur Europe1