Microsoft s’offre l’IA de Nuance pour 19,7 milliards de dollars

Par Guerric Poncet
·1 min de lecture
Microsoft veut se repositionner dans le secteur de l'intelligence artificielle et de la reconnaissance vocale.
Microsoft veut se repositionner dans le secteur de l'intelligence artificielle et de la reconnaissance vocale.

19,7 milliards de dollars, le chiffre donne le vertige? Microsoft a cassé sa tirelire lundi pour effectuer le deuxième plus gros rachat de son histoire en s'offrant Nuance, spécialiste de l'intelligence artificielle (IA), de la reconnaissance vocale et de la télémédecine. Avec 7 100 employés, Nuance a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 1,48 milliard de dollars.

Seule l'acquisition du réseau social professionnel LinkedIn en 2016, pour 26,2 milliards de dollars, dépasse cette opération dans l'histoire de l'éditeur de Windows. Ce dernier semble lancé dans une course à l'expansion, puisqu'il a aussi racheté fin 2020 l'éditeur de jeux vidéo Bethesda (via l'acquisition de sa maison-mère ZeniMax) pour 7,5 milliards de dollars.

Une prochaine cible à dix milliards

Fondée en 1992, Nuance a été la pierre angulaire du développement de l'assistant vocal Siri d'Apple. L'entreprise est aussi à l'origine du logiciel de reconnaissance vocale Dragon, utilisé dans de nombreux secteurs comme la santé ou la justice (médecins ou juges dictent leurs notes à leur ordinateur). Ses technologies permettent aussi de retranscrire des échanges oraux, par exemple lors de téléconsultations de médecine.

C'est justement dans ce dernier domaine que Microsoft compte développer son système de visioconférence Teams, dans lequel Nuance avait déjà intégré en 2019 une partie de ses technologies. Une manière de répondre à Google et Amazon, qui se positionnent eux aussi dans le secteur de la sant [...] Lire la suite