Microsoft pourrait ouvrir une boutique au Royaume-Uni en 2013

Microsoft passe la seconde Si tout le monde connait bien les Apple Store, et un peu moins les boutiques de Dell, Acer, Samsung, HTC ou encore Sony, il faut savoir que Microsoft propose depuis plus de trois ans ses propres magasins. La première a vu le jour le 29 octobre 2009 en Arizona. Microsoft s'est ainsi servi de cette boutique pour tester les retours des consommateurs américains avant une expansion future. La firme de Redmond y présente sa Xbox 360, Kinect, des jeux vidéo, des PC (avec ses OS évidemment), des claviers, des souris, des webcams, etc. Et bien sûr, depuis peu, sa toute dernière Surface a intégré les présentoirs de ses boutiques.Depuis quelques mois, Microsoft a toutefois passé la seconde vitesse et multiplié les ouvertures ou les projets d'ouvertures de boutiques. Des dizaines de magasins Microsoft ont ainsi déjà fleuri un peu partout aux États-Unis et même quelques-uns au Canada et un à San Juan, au Porto Rico. Et à en croire le Financial Times, le quatrième pays à accueillir une enseigne Microsoft sera le Royaume-Uni. L'ouverture est prévue pour l'an prochain, ce qui confirmerait une actualité de The Verge du mois de juin dernier. Il ne s'agirait toutefois pour l'instant que de discussions en vue d'une ouverture l'an prochain. Aucune acquisition de terrain ou de bâtiment n'a été annoncée pour le moment. Tout est une question de performanceSelon toute vraisemblance, les performances des boutiques actuelles de Microsoft pousseront ou non la société à s'étendre un peu plus encore dans le monde. Toutefois, les multiples ouvertures de boutiques dans près de la moitié des États des USA, dont un grand nombre en Californie et à New York, sans compter le Canada et Porto Rico, tendent à prouver que Microsoft a trouvé le bon business-model. Tout du moins, leurs performances  À la vue de son expansion récente, il n'y a donc pas de raison que le créateur de Windows ne permette pas aux consommateurs européens de (...) Lire la suite sur PCInpact.com

Microsoft pourrait ouvrir une boutique au Royaume-Uni en 2013

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.