Voici une micronova, un tout nouveau type d'explosion stellaire

·2 min de lecture

ESPACE - C’est un nouveau type d’explosion stellaire: une micronova. Voilà ce qu’a découvert une équipe d’astronomes grâce au “Very Large Telescope” de L’Observatoire Européen Austral (ESO); vous pouvez en voir une reconstitution dans la vidéo en tête de l’article.

“Le phénomène remet en question notre compréhension de la manière dont se produisent les explosions thermonucléaires dans les étoiles. Nous pensions le savoir, mais cette découverte propose une manière totalement nouvelle de les réaliser”, explique Simone Scaringi, astronome à l’Université de Durham au Royaume-Uni, qui a dirigé l’étude sur ces explosions.

Tout comme une nova, une micronova se produit sur des naines blanches, des étoiles mortes qui pèsent presque autant que notre Soleil, mais qui sont aussi petites que notre planète Terre. Dans un système à deux étoiles, la naine blanche peut voler de la matière, principalement de l’hydrogène, à son étoile compagnon si elles sont suffisamment proches. Lorsque ce gaz tombe sur la surface très chaude de la naine blanche, il provoque alors une réaction des atomes d’hydrogène qui se transforment en une explosion d’hélium.

“Cela montre à quel point l’Univers est dynamique”

Les novae, ces explosions thermonucléaires se produisent sur toute la surface de la naine blanche. “De telles détonations font brûler et briller toute la surface de la naine blanche pendant plusieurs semaines”, explique la co-auteure Nathalie Degenaar, astronome à l’Université d’Amsterdam, aux Pays-Bas. Alors que les micronovae, elles, sont des explosions où la matière reste canalisée au niveau des pôles magnétiques de l’étoile et ne durent que quelques heures.

“Cela conduit à l’explosion de bombes à microfusion, qui ont environ un millionième de la force d’une explosion de nova, d’où le nom de micronova”, poursuit Paul Groot, astronome à l’Université Radboud aux Pays-Bas et lui aussi co-auteur de l’étude. Mais ne la sous-estimez pas pour autant: une seule de ces explosions peut brûler environ 20.000.000 milliards de kg de matière, soit l’équivalent de 3 à 4 milliards de grandes pyramides de Gizeh. Il faut cependant admettre que ces phénomènes extrêmement puissants restent petits à l’échelle astronomique.

Ces nouvelles micronovae remettent en question la compréhension qu’ont les astronomes des explosions stellaires qui pourraient être plus abondantes qu’on ne le pensait. “Cela montre à quel point l’Univers est dynamique. Ces événements peuvent en fait être assez courants, mais parce qu’ils sont si rapides, ils sont difficiles à saisir en action”, explique Simone Scaringi.

La découverte des micronovae vient désormais s’ajouter au répertoire des explosions stellaires connues. L’équipe d’astronomes souhaite maintenant capturer davantage de ces événements insaisissables afin de les analyser.

À voir également sur Le HuffPost: Perséides: En voyant une étoile filante, pourquoi fait-on un vœu?

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

À LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles