Microlino et Silence, les nouvelles coqueluches de la micromobilité

Microlino et Silence, les nouvelles coqueluches de la micromobilité

Vous connaissez sans doute la Renault Twizy. Arrivée chez Renault en 2011, elle a introduit en France la micro-mobilité électrique. Petite puce de ville à deux places (l’une derrière l’autre), elle permettait des déplacements sur de courtes distances, agile et facile à garer. Elle révolutionnait en outre la logistique du dernier kilomètre pour les entreprises, grâce à sa version cargo. Citroën arrivait en 2020 avec son Ami, une biplace électrique dans le même esprit que la Twizy. Son succès fut immédiat, et l'Ami s'exporte depuis partout, un argument qui a poussé Renault à renouveler plus rapidement sa Twizy. Laquelle laissera prochainement la place à la Mobilize Duo, la nouvelle marque du groupe Renault dédié aux mobilités. D’autres acteurs arrivent sur ce marché porteurs des petits quadricycles électriques. Deux d’entre eux étaient au salon de Bruxelles.

Micro Microlino : le retour de l’Isetta à la sauce électrique !

Première nouveauté qui débarque en France : la Microlino. Cette biplace vous dit peut-être quelque chose. Elle reprend trait pour trait le design de la fameuse Isetta des années 50, inventée par l’Italien ISO Rivolta puis distribuée par la suite par BMW. Sa particularité, que l’on retrouve sur cette version du XXIe siècle, est sa porte qui s’ouvre par l’avant, faisant pivoter le tableau de bord ! Son petit moteur de 17 chevaux et 89 Nm de couple lui autorise une autonomie de 90 à 230 kilomètres en fonction de la capacité de la batterie. Sa vitesse est limitée à 90 km/h. Assemblée en Italie, elle...Lire la suite sur Autoplus